Se spécialiser quand on est rédacteur web : une bonne idée ?

Rédaction Web | tous les articles

Je pense que vous l’avez compris au titre, aujourd’hui je vais vous parler de rédaction web mais surtout vous donner mon avis sur la spécialisation lorsqu’on rédacteur sur le web. Dans la sphère entrepreneuriale, on parle beaucoup de compétence, de polyvalence, d’expertise, un peu moins de spécialisation. Si le rédacteur web est capable d’écrire sur des sujets qu’il ne connaît pas, est-il vraiment contraint de le faire s’il sait que certaines thématiques lui plaisent plus que d’autres ? Vous êtes à la recherche d’un freelance pour rédiger vos contenus mais êtes en pleine hésitation entre un rédacteur polyvalent ou spécialisé ? Vous êtes déjà rédacteur web et vous vous demandez si c’est une bonne idée de vous spécialiser ? La spécialisation en rédaction web : Utile ou pas ? je vous donne mon avis!

Rédaction web et polyvalence

Dans mon précédent article sur le métier de rédacteur web, je vous expliquais que nous sommes souvent amenés à écrire sur des sujets que l’on ne maîtrise pas. Il est parfois difficile de le faire comprendre à des personnes qui ne connaissent pas ce métier😅 Si cela peut en surprendre, c’est pourtant une réalité. Au même titre qu’un journaliste que l’on missionne pour un papier, le rédacteur web doit savoir s’adapter. Selon le client, les thématiques abordées pourront être radicalement différentes. Ainsi un même rédacteur pourra rédiger des articles de blog pour une jardinerie en ligne ou des fiches produits pour un magasin de chaussures 👠… En soi, la plupart des rédacteurs web vous diront qu’ils ont en partie choisi de faire ce métier pour ça. Les missions se suivent mais ne se ressemblent pas. Selon moi, la polyvalence est importante d’une part pour apprendre le métier, d’autre part pour être capable de savoir ce que l’on aime et ce qu’on apprécie moins.

Spécialisation en rédaction web, les questions à se poser

Même si j’ai de l’expérience en rédaction papier, la rédaction de contenu web ou référencement naturel reste un secteur où je débute. Malgré tout, j’ai eu le temps d’explorer pas mal de thématiques lors de mes premiers mois d’activité. J’ai rédigé des articles sur la finance, l’immobilier, le transport, la mode, la déco, des articles juridiques et même d’informatique… Je pense que vous avez saisi que je suis plutôt littéraire alors rédiger des contenus sur les nouvelles normes énergétiques ou sur les investissements immobiliers. Pour moi, il y a quand même plus passionnant 😣.

Quels sont mes centres d’intérêt ?

La première question que je me suis posée : quels sont mes centres d’intérêt, les thématiques qui me passionnent et sur lesquelles j’aimerais rédiger plus 😏? En clair, j’ai fait des listes qui m’ont aidée à comprendre que j’avais effectivement des secteurs de prédilection. Pour ma part je suis passionnée par le secteur de la santé, plus précisément par les articles médicaux, la psychologie et les thérapies alternatives.

Sur quelles thématiques j’ai une expertise ?

Vous allez me dire «  mais quel intérêt d’avoir de l’expertise, on t’engage juste pour écrire non 🤨? ». À cela je réponds oui et non. Oui le client attend des compétences rédactionnelles et une expertise en SEO c’est une certitude. Néanmoins, avoir de l’expertise sur un sujet, connaître le vocabulaire, comprendre les enjeux derrière un article ou un sujet, c’est un plus ! Le client le ressent et du point de vue du rédacteur c’est bien plus agréable de rédiger sur des contenus dont on apprécie la thématique et les valeurs… Imaginez-vous en train de rédiger un article sur des écrous ou des vis si vous détestez le bricolage. Croyez-en ma petite expérience, même si vous adorez écrire, ça sera beaucoup moins stimulant pour vous. De mon côté, mes études et mon parcours me permettent de bien comprendre les thématiques autour de la santé et de la psychologie, j’ai du vocabulaire, je sais vulgariser mais aussi rédiger des contenus techniques. J’en viens à cette fameuse question qui a fait toute la différence dans ma démarche autour de la spécialisation.

Dans quel secteur ma plume sera bénéfique pour mes clients ?

« Quoi, comment ça une plume bénéfique pour le client 🤔? »… Après m’être questionnée sur mes thématiques de prédilection et sur mon expertise je me suis demandé comment j’aimais écrire et ce qui m’apporte de la satisfaction professionnellement. Est-ce que j’aime le rédaction de contenus formels, les contenus plus décontractés, les contenus bref, copywrité ou plutôt longs… bref là encore j’ai fait des listes et comparé mes différentes missions, les retours clients, mon ressenti. J’aime la vulgarisation scientifique, les contenus informatifs et techniques. C’est ce qui me procure le plus de plaisir à rédiger, la plus grande satisfaction. 

Ai-je envie de toujours rédiger sur les mêmes thématiques ?

Là encore, c’est très important de se questionner. Se spécialiser, quand on écrit pour le web c’est faire le choix de rédiger inlassablement sur un secteur en particulier. Il est évident que certains sujets sont vastes. Un rédacteur spécialisé en informatique ou en immobilier aura l’embarras du choix pour ses clients. Par contre, un rédacteur web qui choisit un secteur de niche, c’est plus compliqué, les clients seront peut être moins nombreux et les sujets plus restreints. Tout est une question d’aspiration professionnelle. Après rien n’empêche un rédacteur de conserver un fond de polyvalence lorsqu’il souhaite écrire un peu sur autre chose. Se spécialiser, ce n’est pas l’idée que je me fais d’une prison mais plutôt d’un cocon.

L’intérêt d’engager un rédacteur web spécialisé pour le client

Engager un rédacteur web spécialisé permet au client de faire appel à une plume qui connaît la thématique, qui maîtrise le vocabulaire, les enjeux bref, un expert. Un rédacteur spécialisé saura se positionner sur des requêtes spécifiques, voire de niche. Il saura adapter ses contenus à la cible de son client, pour le faire gagner en visibilité c’est primordial. Là encore il ne s’agit que de mon point de vue. Même si je défends la polyvalence que je considère comme une forme d’adaptabilité, j’ai le sentiment de ne pas me sentir à ma place lorsque je rédige sur des secteurs qui ne m’attirent pas. Je suis rédactrice web mais au-delà de la technique et de la SEO j’aime mettre du sens à ce que je fais. Je vous entends d’ici me dire oui bon et du coup on doit se spécialiser ou non ? Si je ne peux pas répondre à votre place, je vous ai donné ma vision de la chose. J’envisage à titre professionnel de me spécialiser parce que je suis passionnée et que je ne suis jamais plus efficace et satisfaite de mon travail que lorsque je me sais capable d’offrir le meilleur à mon client ☺️. Néanmoins, je reste de nature curieuse et j’ai besoin d’apprendre sans cesse. Il est donc évident que je serai amenée régulièrement à sortir de mes thématiques de prédilection.

La spécialisation en rédaction web doit se faire par choix, par envie professionnelle et quelles que soient vos raisons. Si comme moi, écrire sur une thématique spécifique vous épanouit alors songez-y, si au contraire vous vous sentez brimé ou enfermé rien ne vous empêche d’écrire sur plusieurs sujets que vous aimez. Vous l’aurez compris, tout est une question de point de vue. Si on laisse de côté ce questionnement autour de la spécialisation du rédacteur web, c’est un bon moyen de remettre sa pratique rédactionnelle en question et de faire le point sur ses propres compétences. La rédaction web est un secteur où nous sommes nombreux et même si je ne vois pas mes collègues comme des concurrents (j’en parlerai dans un prochain article), il est important de savoir où l’on va. Il ne faut pas oublier que nous sommes aussi entrepreneurs dans l’âme 😬.

Voilà pour moi, j’espère que cet article vous aura fait réfléchir et aura remis en question certaines interrogations. N’hésitez pas à passer sur le compte instagram @mademoisellefreelance pour ne rien manquer !

Je vous dis à la semaine prochaine pour un nouvel article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.