Comment se débarrasser du syndrome de l’objet brillant ?

Freelancing

Le monde de l’entrepreneuriat est plus précisément du web-entrepreneuriat est souvent synonyme de possibilités infinies. Quel que soit le secteur d’activité, il existe quantité de choses à essayer pour développer son business et asseoir sa légitimité. Le problème c’est que l’attrait de la nouveauté à ses limites. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on commence une activité en freelance. Le syndrome de l’objet brillant : ça vous parle ? Souvent mis sur le compte d’un tempérament créatif ou d’un cerveau en constante ébullition, l’entrepreneur passionné se disperse quitte à perdre ses objectifs de vue. J’ai décidé aujourd’hui de vous aider à vous recentrer et surtout de vous expliquer comment vous débarrasser du syndrome de l’objet brillant !

Qu’est-ce que c’est ?

Je vais commencer par vous rassurer : ce n’est pas grave et heureusement 😜 ! Le syndrome de l’objet brillant ou shiny object syndrome est une forme d’attraction irrépressible pour la nouveauté. Cela ne concerne pas que les entrepreneurs, mais disons que notre sphère professionnelle, les réseaux sociaux et le web ne sont pas étrangers à ce phénomène. Les mécanismes du syndrome de l’objet brillant reposent, entre autres, sur cette nécessité à la comparaison, mais également sur ce besoin d’être ou de faire “comme tout le monde”. C’est un peu comme l’engouement qu’il y a eu pour TikTok vous voyez l’idée 😉. Lorsque TikTok a fait le buzz, d’autres plateformes ont commencé à proposer des fonctionnalités similaires. C’est un très bon exemple du syndrome de l’objet brillant. Ça fonctionne chez les autres, alors pourquoi pas le faire aussi. 

Qui est concerné par la Syndrome de l’objet brillant ?

Une immense partie des entrepreneurs est concernée mais c’est également vrai pour la population générale. Sont également touchés les individus multi potentiels et créatifs. Le web et les réseaux sociaux ont tendance à nous exposer au regard des autres. Cela créé des injonctions à adopter certains comportements et induit par extension une forme de validisme et de reconnaissance sociale. Lorsqu’on est freelance l’objectif numéro un est de gagner en visibilité pour trouver de la clientèle. Chaque secteur d’activité à ses codes, ses pratiques. Néanmoins, et même si peu d’entre nous osent l’admettre, nous sommes tous à la recherche d’une solution miracle qui serait à la fois simple, peu coûteuse, mais efficace. Le syndrome de l’objet brillant n’est qu’une réponse inadaptée pour remédier à ce besoin qu’a l’entrepreneur de se développer rapidement 😅.

Les conséquences du syndrome de l’objet brillant

Concrètement l’entrepreneur soucieux d’accroître sa notoriété va se mettre en quête de solutions et si possible de solutions faciles et rapides à mettre en place. Instinctivement il va aller regarder ce qui fonctionne pour ses concurrents. Tiens, pourquoi pas créer un podcast ? Oh, pourquoi ne pas lancer une formation en ligne?  Finalement rédiger un ebook c’est super simple ! Vous voyez où je veux en venir ? C’est précisément comme ça qu’on commence à se disperser dans son activité. À vouloir être partout pour essayer de nouvelles choses, on s’éparpille. In fine, on ne cible personne, on ne choisit pas de positionnement particulier. On devient rapidement un freelance touche-à-tout, très polyvalent, mais sans offre signature. S’ouvrir à d’autres perspectives c’est bien, toutes les essayer c’est absolument problématique.

Comment savoir si je suis trop dispersé ?

C’est une question que je me suis beaucoup posée lorsque j’ai commencé et qu’il m’arrive encore de me poser après 4 ans d’activité freelance 🤔. La vérité c’est que bien souvent c’est une personne extérieure à votre activité qui vous le fera remarquer. C’est malheureux, mais c’est vrai. Voici cependant quelques points qui pourront vous aiguiller :

Je commence tout sans jamais rien finir

Voilà un des traits communs à ceux qui sont confrontés au syndrome de l’objet brillant dans leur business. Le fait d’avoir commencé de nombreux projets en parallèle, sans liens les uns avec les autres est un indicateur fort. Lorsqu’on se disperse, lorsqu’on souhaite s’essayer à de nouvelles choses dans l’espoir d’attirer sa cible de clientèle, on a tendance à délaisser les projets avant même de les avoir terminés. Je suis bien placée pour le savoir, mes tiroirs de bureaux regorgent de petits projets que je n’ai jamais terminés.

J’ai sans cesse de nouvelles idées et je change d’objectif

De mon côté j’ai des carnets entiers d’idées, heureusement pour moi la plupart d’entre elles restent figées sur le papier. C’est le moyen que j’ai trouvé pour les sortir de ma tête et ne pas surcharger ma pensée quotidiennement. Quand on regarde bien, la plupart de mes idées ne sont pertinentes ni pour mon business, ni pour moi, ni pour ma cible de clients. J’ai aujourd’hui le recul nécessaire pour en prendre conscience, mais sachez que ça n’a pas toujours été le cas.

Je fais un peu de tout

Là encore c’est un signe évident que votre business se disperse. Si vous êtes webdesigner, que vous êtes graphiste, développeur, coach mindset et je ne sais quoi d’autre posez-vous des questions. Vous allez me dire, mais Aude tu as bien une double activité toi 😅! Oui c’est vrai, mais enfin édition et rédaction sont intimement liées. Je rédigeais déjà lorsque je ne travaillais que dans l’édition. J’ai simplement ouvert cette compétence au web. Je suis pour la polyvalence, mais pas dans l’excès.

Se débarrasser concrètement du syndrome de l’objet brillant

Qu’on soit clair sur une chose, ce n’est pas parce que vous regardez ce que font les autres que vous êtes nécessairement dispersé dans votre activité. Assurer une veille concurrentielle, étudier son marché, les tendances et les besoins de votre persona est une bonne manière de faire évoluer votre entreprise. En revanche, si vous passez à l’action dès qu’une nouveauté se présente à vous, il faut vous remettre en question. Voici un petit plan d’action :

1. Connaissez votre persona sur le bout des doigts

Vous devez en avoir marre d’entendre ça partout, mais connaître votre client idéal, celui pour qui vous rêveriez de travailler, c’est la base d’une offre équilibrée. Votre entreprise ne sera stable que si vous êtes pertinent pour vos clients. Vous devez être capable d’offrir vos services, une expérience client, mais également des compétences et un customer care de qualité. Savoir à qui vous vous adressez va vous aider à comprendre le besoin de votre audience et à ne pas partir dans la mauvaise direction !

2. Posez-vous les bonnes questions

Lorsqu’une nouvelle tendance attire votre attention posez-vous les bonnes questions avant d’envisager de vous lancer.

  • Est-ce que cette nouveauté est pertinente dans mon business ?
  • Mon client a-t-il besoin de ça ?
  • Est-ce que j’ai le temps de m’en occuper ?
  • Quel bénéfice concret vais-je en tirer …

N’hésitez pas à faire une liste de pour et de contre afin de bien étudier la question.

3. Ne faites rien sur un coup de tête

Ne prenez jamais une décision importante sur un coup de tête. Ce n’est pas parce que quelque chose fonctionne chez un concurrent qu’il en sera de même pour vous. Prenez le temps de réfléchir et ne cédez pas à toutes les impulsions.

4. Ne vous fiez pas aux chiffres de la concurrence

Super votre concurrent à lancé un podcast, il a 500 000 écoutes. C’est très bien, mais peut être que sur ces 500 000 écoutes, le taux de conversion client est faible. Les chiffres ne veulent rien dire. Je pourrais vous dire que j’ai triplé mon chiffre d’affaires de 2020… Effectivement c’est le cas, mais rien d’étonnant à cela. Avec la crise sanitaire, je n’ai presque pas travaillé, mon secteur était totalement à l’arrêt. Les chiffres parlent, mais peuvent dire n’importe quoi à n’importe qui.

5. Ne perdez pas de vue vos objectifs

L’autre conseil que je souhaitais vous donner est de bien garder en vue les objectifs que vous vous êtes fixés. Tout entrepreneur a un but. Il peut s’agir d’un palier de chiffre d’affaires, d’un nombre de clients, de l’obtention d’une mission spécifique, du développement d’une nouvelle offre… Peu importe. Cet objectif doit se trouver au bout du chemin de chaque action mise en place pour votre activité. Faire pour faire comme tout le monde n’est pas un but en soi.

6. Apprenez à reconnaître une opportunité

Mon dernier conseil est de rester conscient de son positionnement et de savoir juger lorsqu’une nouveauté est une opportunité. Exemple : Si tout le monde parle d’un nouvel outil de facturation ultra performant peu cher et très complet, demandez-vous si vous en avez l’utilité. Si vos méthodes actuelles fonctionnent pour vous, c’est OK. En revanche si vous sentez que ça peut vous aider, vous faire gagner du temps ou améliorer votre productivité en termes de comptabilité alors c’est une opportunité. Tout est une question de mesure et de réflexion. Votre temps est précieux votre argent aussi ! 🙂

Derrière cet article se cache en réalité une vraie réflexion que j’ai conduite autour de mon activité ces derniers mois. Très active sur instagram j’échange beaucoup avec mes collègues entrepreneurs. Parfois je suis tentée d’essayer de nouvelles choses. J’ai réalisé que je m’étais beaucoup dispersée dans ma tête, dans mes idées jusqu’à me perdre parfois. J’ai donc eu envie de partager le fruit de cette réflexion avec vous. N’hésitez pas à me dire si vous connaissez aussi des grands moments d’égarement et quelles sont les astuces que vous utilisez au quotidien pour vous recentrer. Je vous dis à bientôt pour un nouvel échange !

2 Commentaires

  1. Mélanie

    Coucou ! Il est vraiment très intéressant ton article. C’est vrai que moi aussi, j’ai connu cette période où je voulais tout essayer pour « faire comme les autres ». Résultat, j’utilisais des outils qui n’apportaient rien à mon activité. C’est difficile de faire la part des choses, surtout au début ! Mais avec le temps, on apprend à mieux cerner ce qui est réellement utile pour son activité 🙂

    Réponse
    • Aude BERTHELOT

      Merci beaucoup ! oui c’est vrai que c’est difficile surtout quand on commence mais avec le temps ça va de mieux en mieux ! 😀

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.