Doit-on faire un business plan pour lancer une activité en freelance ?

Freelancing | tous les articles

Si vous débutez en entrepreneuriat, vous devez sans doute vous poser un grand nombre de questions. Croyez-en ma petite expérience, quand on se lance en freelance, absolument tout est sujet à caution alors on se renseigne à droite à gauche. Malheureusement il est difficile de faire le tri parmi toutes les informations auxquelles on est confronté. Le business plan est un de ces éléments sur lesquels il est important de se pencher lorsqu’on souhaite développer une activité. Vous êtes en train de créer votre entreprise et avez besoin de conseils pour vous lancer ? Vous êtes en pleine réflexion et vous vous demandez s’il est utile de faire un business plan pour lancer votre activité freelance ? Je vous explique tout ça !

Quand j’ai lancé mon activité en freelance

Lorsque je me suis lancée il y a quelques années, j’ai eu la chance d’être accompagnée et conseillée pendant un an dans un incubateur d’entreprises. Seule, j’aurais probablement rencontré bien plus de difficultés. Il y avait autour de moi d’autres entrepreneurs dont certains étaient bien plus avancés dans leur projet que je ne l’étais à l’époque. Autant vous dire que j’étais un peu perdue. Bon d’accord, le mot est faible, j’étais totalement paniquée. Certains de mes anciens camarades ont commencé à me questionner sur mon business plan 😥. Mon business quoi ?! Voilà, le mot était jeté et je ne savais pas quoi en faire. Je me suis renseignée et c’est là que les choses ont commencé à devenir concrètes pour moi. J’étais entourée d’entrepreneurs dont les profils n’avaient rien à voir avec le mien. Il y avait beaucoup d’ingénieurs, des diplômés en école de commerce ou de communication bref que des gens pour qui l’entrepreneuriat semblait naturel. Du moins, si ce n’était pas le cas, ils n’en montraient rien. Pour ma part, ma seule ambition était de travailler à mon compte et de développer une activité qui me passionne. Vous l’aurez compris, le business plan était indispensable pour me cadrer.

Qu’est-ce qu’un business plan

Vous allez me dire « Aude c’est bien joli ce que tu nous racontes là, mais c’est quoi un business plan ? 🤔 ». En voilà une question pertinente ! Lorsqu’on crée une entreprise ou qu’on souhaite démarrer une activité en freelance, il est parfois difficile de savoir par quoi commencer. Avoir une idée de business c’est bien, savoir comment la développer c’est encore mieux ! Pour cela, rien de mieux qu’un business plan. Certain vous diront que ça ne sert à rien pour une activité freelance, je ne suis pas du tout de cet avis ! De mon point de vue c’est un indispensable pour tout entrepreneur qui souhaite faire avancer son business. Le business plan est également appelé « plan d’affaires » ou encore « prévisionnel financier » par certaines instances financières ou administratives. Dans les faits ces occurrences sont synonymes. Si je devais le résumer à quelques mots : il s’agit d’un dossier créé à l’occasion : 

  • D’un lancement d’activité/création d’entreprise
  • D’une reprise d’entreprise par un tiers
  • De la modification d’une activité existante

Ce dossier doit répondre à un certain nombre de questions qui ont pour objectif d’une part de cadrer l’activité et d’autre part, permettre de rassurer d’éventuels investisseurs, ou instances administratives et officielles sur la viabilité de votre projet d’entreprise. En bref, votre business plan c’est un peu votre plan d’action ! Il doit convaincre, rassurer, planifier, cadrer et projeter vos actions futures, vous saisissez ?

À quoi répond un business plan ?

Je vous l’expliquais précédemment, un business plan efficace doit répondre à un ensemble de questions. Plus votre dossier sera complet, plus votre business plan sera pertinent. Je vous vois d’ici me dire que vous ne voyez pas l’intérêt de faire tout ça si c’est pour travailler seul et d’autant plus si vous n’avez pas besoin d’un financement🤨. Soyez patients je vais y venir ! Lorsque j’ai dû faire le mien, enfin mon premier business plan, on m’a expliqué les grandes lignes. J’ai donc eu une liste de questions plus ou moins exhaustive des thématiques sur lesquelles me projeter. Les voici en bref :

Qui suis-je ? Quel est mon parcours ?

En somme, qui est le porteur de projet. L’objectif est de dresser un profil d’entrepreneur avec vos forces, vos valeurs, les choses qui vous définissent en tant que personne et en tant que futur entrepreneur.

Quel est le projet ? Qu’allez-vous vendre, à qui et comment ?

Dans les faits, il ne s’agit pas de répondre à cela en une phrase. L’idée est de bien détailler ce que vous souhaitez mettre en place. Il faudra étudier votre cible de clients (définir un ou plusieurs personas) et définir votre offre. C’est une partie très importante et qui demande du temps.

Qui sont vos concurrents ? Quels sont vos atouts par rapport à eux ?

L’étude de concurrence est selon moi incontournable. Vous devez vous démarquer. Développer un business différenciant est une des clés de la réussite selon moi. Ce n’est pas parce qu’il existe de nombreuses personnes qui font le même métier que tous ces gens l’exercent de la même manière que vous. Vous comprenez ?

Quelle est la chronologie de vos actions ?

L’idée ici est de vous projeter dans les différentes étapes de votre création d’entreprise. C’est un peu le calendrier de votre projet, les deadlines, les enjeux à plus ou moins long terme.

Quels sont vos besoins financiers et comment les financer ?

Ce n’est pas parce que vous souhaitez vous lancer en freelance que vous n’avez aucun besoin financier. Bien évidemment, un besoin financier ne demande pas nécessairement un financement auprès d’une banque ! Dans mon cas, j’avais chiffré dans les grandes lignes le matériel dont j’allais avoir besoin (ordinateur, tablette, hébergement pour mon site internet…). Les frais fixes et les frais variables. Ce n’est pas la partie la plus sympas mais ça permet un peu de savoir où on va et comment financer tout ça. Ça peut servir si vous souhaitez louer un bureau, travailler dans un espace de coworking, embaucher des gens pour travailler avec vous …  

Quel retour sur investissement pouvez-vous espérer ?

L’essentiel ici est de bien définir vos servicesfixer le juste prix et de savoir vous projeter. Dans mon cas, c’est ce qui m’a demandé le plus de temps et ce qui m’a posé le plus de problèmes. Je n’avais pas de réel concurrent quand je me suis lancée dans l’édition. C’était d’autant plus difficile d’estimer le prix de mon travail. J’ai toujours un peu ce problème aujourd’hui. Il ne faut surtout pas négliger cette étape ! C’est en partie ce qui va définir vos objectifs et votre développement futur.

L’intérêt d’un business plan pour une activité freelance

Voilà, je pense, la partie de l’article la plus pertinente si vous êtes freelance ou si vous souhaitez créer votre activité. On a tendance à penser que le business plan ne concerne que des projets de grande envergure ou se destine à de grosses entreprises. Ôtez-vous ça de l’esprit immédiatement🤯.

Une base solide pour votre activité

Être entrepreneur n’a rien à voir avec la forme juridique de l’entreprise. Certes, les freelances qui, comme moi, sont prestataires de service, n’auront pas besoin d’une grande mise de fonds. Pour ma part j’ai démarré avec un capital social nul et je travaille dans le confort de mon appartement. Autant vous dire que le business plan n’avait pas pour objectif de convaincre qui que ce soit d’autre que moi. Et c’est là que cela prend tout son sens. L’erreur courante est de penser que sous prétexte qu’on s’autofinance, ou qu’on n’a besoin de rien pour démarrer le business plan est une perte de temps 😏. C’est FAUX !

Le plan d’action du freelance

Pour l’analogie, le business plan c’est un peu comme les fondations d’un bâtiment. Ça permet de poser les bases, de faire le point, de fixer ses objectifs et de mettre en place une stratégie. Un freelance efficace dans son activité doit être aligné avec son business, mettre ses compétences en valeur, être acteur de sa relation client. Il doit pouvoir s’adresser à ses prospects de la meilleure manière possible. Vous voyez où je veux en venir. Le business plan est une étape à faire pour vous, c’est votre plan d’action, la carte d’identité de votre activité, de vos services et de vos clients. Ça vous évitera de trop vous disperser et de vous engager sereinement dans la création de votre activité. Un conseil : ne le négligez pas !

Si vous aviez dans l’idée de délaisser le business plan sous prétexte que vous souhaitez vous lancer en freelance, j’espère que cet article vous aura aidé à revoir vos priorités. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, essayez de voir cette étape — certes chronophage — comme une manière de tester votre projet et de confirmer ou infirmer certaines hypothèses. Pour l’anecdote, je me suis rendue compte en refaisant récemment mon propre business plan que je ne comprenais plus rien à mes services et que ma clientèle avait changé. Cette remise en question m’aide aujourd’hui à tout revoir pour mon activité. Un business plan mérite d’être questionné de temps à autre et peut évoluer au fil du temps. À bon entendeur ! Alors ca y’est, vous êtes décidé ? Dites-moi ça dans les commentaires !

On se retrouve jeudi prochain à 10h pour toujours plus d’astuces et de conseils !😚

2 Commentaires

  1. Alexandra

    Bonjour Aude,
    Merci pour cet article. Comme tu sais, j’étais intéressée de connaître ta vision sur ce sujet.
    En Belgique, le passage par l’élaboration d’un business plan fait partie intégrante du processus menant à devenir indépendant.e.. Tu me confortes dans ce que j’avais établi 🤗. Mon point douloureux, si je puis dire, est d’apporter une réponse à la demande d’estimation de mon C.A. à plus de 12 mois.
    Encore merci et belle journée !

    Réponse
    • Aude

      Oui je comprends c’est vrai que des estimations de CA sont demandées parfois. Le problème c’est qu’en prestations de services c’est plus difficile à chiffrer que pour la vente d’un Produit physique. Tout va dépendre de ta stratégie de prospection, de ce que tu vas mettre en place pour ta communication aussi. ☺️ Malheureusement je n’ai pas de formule miracle à te donner pour ça.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.